Page d'accueil
Zoom 16
Qui, Quand, Oł?
Comment exposer?
Comment acheter?
Adhérer
Les Ateliers en résidence
Les Arts de la Scène
Atelier Musik et Scène
Les prochains arrivages
Les Arrivages Précédents
Les marchés de l'Arrivage
Les Conférences-Débats
Le livre
Le Club Partenaires
Les amis de l'Arrivage

Bio Beatrice Witdouck

«(…) on voit de petites choses qui luisent, ce sont des gens dans des chemises (…)»
                      G. Manset, A. Bashung, Comme un légo.
 
 
Mais qu’est-ce qu’on voit?
 
Quoi que je regarde tout me dépasse, tout m’étonne, je ne sais pas exactement ce que je vois.
Peinture, dessin, sculpture, moyens pour me rendre compte de ma vision du monde extérieur, des êtres humains, mes semblables, surtout ceux qui me sont proches pour un motif ou un autre.
La réalité n’est pas un prétexte pour faire, mais l’art un moyen nécessaire pour me rendre compte un peu mieux de ce que je vois.
Pour autant il m’est impossible de restituer les visages, les gens tels que je les vois.
La dimension objective des êtres – difficile à appréhender, plus on avance plus le mystère s’épaissit. Tout devient étranger.
Je ne reconnais plus les visages, les gens, à force de les voir, des taches, signes inconnus.
Question de taille, d’échelle, d’espace.
Résolutions 2013/14…  :
Réduire la distance.
Travaillés en grand format, les visages deviennent envahissants, difficiles à appréhender dans leur totalité  ;   pour avoir une vision d’ensemble il faut reculer, mais en reculant tout devient plus petit, vers la disparition.
Réduire à une dimension minuscule, reconstituer par mémoire, sacrifier, réduire pour être précis. Taches, signes, visages s’enfoncent en contrepoint dans une découpe noire ou émergent en remontée lumineuse?
La figure en tant qu’unité visuelle résolument inscrite sur une surface.
Mais travailler de petites choses, c’est rendre compte du même coup, davantage de l’espace entre chacun, les uns les autres, espace irréductible de la méconnaissance de l’autre….
Rechercher un espace autre, ni de l’ordre du réel, ni de l’ordre du fantasme.
 
Mais est-ce que je vais voir?


 


Vers le haut

Desinscription plan du site Adresse, tél Contact