Page d'accueil
Arrivage Spécial
Qui, Quand, Où?
Comment exposer?
Comment acheter?
Adhérer
Les Ateliers en résidence
Les Arts de la Scène
Atelier Musik et Scène
Les prochains arrivages
Les Arrivages Précédents
Les marchés de l'Arrivage
Les Conférences-Débats
Le livre
Le Club Partenaires
Les amis de l'Arrivage

Bio Stéphane Fromm

Né le 21 07 1966
Membre de l’atelier OBLIK, espace de travail et d’expositions
«Il faut cependant en revenir, devant cette peinture, à la réalité incontournable de la naissance qui de Job à œdipe nous fait homme et nous condamne à jouir de la vie comme à en souffrir, pour y rencontrer sans cesse l’ombre portée de ce qui n’est plus sur ce qui n’est pas encore, mourir et renaître sans fin, nouvel embryon, rêve d’un autre, fantôme, reflet ou double. Descendant inen- gendré ou ancêtre survivant, entre la désola- tion de l’oubli et l’amour de la mémoire. Homme mortel / immortel défunt.
C’est ainsi que l’artiste habite le monde, tout en n’étant pas du monde, éveillant ses images en noires métamorphoses sur des plages de lumière, et sans lui le monde ne serait pas. » Michel Mathieu
Les oeuvres s’organisent en séries, rarement closes, « attente », « ungebornen Enkel », « rapport », verres dépolis, « ultima sigaretta » … L’origine est toujours le corps , en recherche de ses propres limites , parfois seul , parfois perdu dans l’autre, couple en « rapport ». Mais récemment , peut-être parce que le corps est soumis à une grande indétermination, des formes simples émergent ( cercle et linéarité souvent en tension) des objets se sont détachés . Ces objets habités (cigarettes, paint box, lunettes, verres …) retiennent de leur origine et sont tout aussi, voir plus, parlants. On pourrait dire que les séries entretiennent un lien de parallélisme , chacune autonome, comme si une même chose était à l’oeuvre répondant à des lois différentes. Le peintre passe de l’une à l’autre pour éviter de s’installer, se déplace… Entre elles finalement l’essentiel? . Ce parallélisme est d’une géométrie peu rigoureuse, elles s’infléchissent, s’opposent, se nourrissent; une petite déviation … et une nouvelle arrive. Dernière série naissante « Dämmerung », car cela signifie à la fois le crépuscule et l’aube, où deux corps composent au gré d’une ligne d’horizon incertaine et d’un entre-deux de lumière



«1certitudes», Galerie Oberkampf , avril 2017
“comme un-5” livre AREA Paris janv 2017
Faire le point (Fromm Laillier Ursin), Galerie Point Rouge, nov 2016
Minimenta, Galerie Point Rouge, juin 2016
« Les désordres d’éros», Galerie Luc Berthier, mai 2016
«Paroles peintes», Galerie Satellite, avril 2016
“Je voulais verifier si tu étais là 2», Galerie Oberkampf , 2016
« Les petits de mes amis», Galerie Luc Berthier, 2015
«Je voulais verifier si tu étais là», Galerie Satellite, 2015
«Tours et détours», Galerie Satellite, 2015
Le pavillon jaune Paris 20ème, 2015
Intermèdes 2, Paris 8ème, 2014
Intermèdes, Galerie Oberkampf Paris, 
11ème, 2014
œdipe le salon, Paris 15ème, 2013
Atelier Martel, Paris 10ème, 2010
Galerie COUR CARRÉE, Présentement 4, 
2010
Galerie La Louve, Louftemont Belgique, 2009

Les peintres de l’agonie, Bruxelles, 2008
Galerie Le Marque Page, Pont sur Yonne, 2008
Galerie Sellem, Paris 6ème, 2007
Mac 2006, 2006

Galerie Nymphea, Paris 12ème, 2005
Biennale « au delà du corps,Aixe sur Vienne, 2005

Librairie « le comptoir des mots », Paris 20ème, 2005


 


Vers le haut

Arrivage Spécial / Bio Richard Lailier

Desinscription plan du site Adresse, tél Contact